Coppélia. Léo Delibes (1836-1891) Par Estelle Bertrand Cette « Valse lente », à la candeur incarnée, est extraite du ballet de Léo Delibes, Coppélia, écrit d’après Les Contes d’Hoffman. L’intrigue est simple: Franz et Swanilda s’aiment, mais leur amour va être perturbé par la charmante Coppélia, qui s’avère en fait être un automate. Cette valse est le passage le plus connu du ballet. Dans la valse romantique, il est d’usage d’appuyer le deuxième temps comme le veut la tradition initiée par Johann Strauss. Attention aux crampes car le petit doigt de la main gauche est fréquemment sollicité dans cet arrangement.

Facile-Coppelia-L.Delibes

€3.00Prix
    • w-facebook
    • Twitter Clean
    • w-youtube